TERIA : expert pour GALILEO

Les 28 et 29 novembre derniers se tenait à Madrid la première Assemblée des utilisateurs de GALILEO. Un an après le lancement des premiers services du système européen de navigation par satellite, cet évènement majeur marquait une étape importante sur la route de 2020, date à laquelle le programme sera complètement opérationnel avec de nouvelles possibilités d’application dans une grande variété de domaines : transports maritimes, aériens et terrestres, agriculture, travaux publics, opérations de secours ou de sauvetage…

L’assemblée a réuni plus de 250 personnes autour d’un objectif commun : faire remonter à la GSA, Agence Européenne du GNSS, les attentes et les besoins d’utilisation de GALILEO et partager les premières expérimentations.

TERIA est intervenu en tant qu’expert et corédacteur du compte-rendu de la session liée à l’utilisation de GALILEO dans le domaine de la topographie et a pu faire avec TRIMBLE et SEPTENTRIO un état d’avancement de la transmission des données corrigées via TERIAsat.  

Tous les constructeurs étaient présents ; une absence très remarquée : celle de LEICA.

Les avantages de GALILEO pour TERIA

Les trois constellations GALILEO, GPS et GLONASS, permettront aux utilisateurs de capter en moyenne plus de 21 satellites,  ce qui diminuera fortement les zones de masque.

Le service de positionnement fourni par les satellites GALILEO est une première car les utilisateurs pourront s’appuyer sur des signaux dédiés aux applications professionnelles ou grand public.

De plus, les signaux GALILEO sont donc plus robustes au multi-trajet et permettent d’ores et déjà d’utiliser un positionnement tri-fréquence.

GALILEO bientôt prêt !

Le 12 décembre 2017 a eu lieu un nouveau lancement GALILEO dirigé par l’ESA, Agence Spatiale Européenne. 4 satellites de navigation ont été mis en orbite, portant à 22 le nombre de satellites dans l’espace. Le prochain et dernier lancement aura lieu mi-mai 2018 et permettra d’achever la constellation GALILEO qui comportera en tout 24 satellites et 2 unités de secours.

De gauche à droite : Hugo TOLL (GEOSOFT), Alina Hriscu (GSA), Paul Chambon (TERIA), Torben Juulslager (GEOPARTNER)